Comment prévenir l’AVC ?

Aussi effrayant soit l’AVC, la bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé de le vivre. Vous pouvez agir en amont afin de ne pas souffrir de cette maladie. Personne n’est condamnée à passer par la case AVC, même pas les personnes à risques. Evidemment, pour ces dernières, il faut prendre beaucoup de mesures et de précautions, mais tout est jouable. Quant à vous, voici les actions à faire en prévention.

De saines habitudes de vie

On ne le répétera jamais assez, de saines habitudes de vie peuvent vous sauver ! Selon le guide de prévention de l’accident vasculaire cérébral publié par l’American Heart Association, en adoptant de saines habitudes de vie, une personne réduit de 80 % le risque de subir un AVC. Mais de quelles saines habitudes de vie parle-t-on ? Faites un bon choix alimentaire car ce que vous mangez influe sur les facteurs de risque d’AVC. Mangez moins salé, moins sucré et surtout, moins gras. Réduisez votre consommation d’alcool, arrêtez de fumer, purement et simplement. Faites des activités physiques régulièrement, 3 à 4 fois par semaines si vous ne pouvez pas en faire tous les jours. Maintenez un poids de santé et pour cela, faites-vous aider par un nutritionniste.

Ce que vous devez faire pour ne pas subir un AVC

Le stress, un trop grand stress, est un facteur de risque important, aussi, si vous êtes sujet au stress, trouvez le moyen de le réduire, peut-être par des exercices de respiration ou de relaxation. Si vous êtes une femme et que vous prenez des pilules contraceptives, changez de contraceptif car les pilules sont réputées comme à risque. Puis, même si vous êtes en bonne santé (c’est ce que vous pensez, mais on ne sait jamais), alors, consultez votre médecin selon le fréquence qu’il vous recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article similaire